8 février 2017

Mc 7,14-23: Purifier notre cœur par la Parole



Texte et méditation



Texte Mc 7,14-23 


En ce temps-là, appelant de nouveau la foule, Jésus lui disait : « Écoutez-moi tous, et comprenez bien. Rien de ce qui est extérieur à l’homme et qui entre en lui ne peut le rendre impur. Mais ce qui sort de l’homme, voilà ce qui rend l’homme impur. »

Quand il eut quitté la foule pour rentrer à la maison, ses disciples l’interrogeaient sur cette parabole. Alors il leur dit : « Êtes-vous donc sans intelligence, vous aussi ? Ne comprenez-vous pas que tout ce qui entre dans l’homme, en venant du dehors, ne peut pas le rendre impur, parce que cela n’entre pas dans son cœur, mais dans son ventre, pour être éliminé ? » C’est ainsi que Jésus déclarait purs tous les aliments.

Il leur dit encore : « Ce qui sort de l’homme, c’est cela qui le rend impur. Car c’est du dedans, du cœur de l’homme, que sortent les pensées perverses : inconduites, vols, meurtres, adultères, cupidités, méchancetés, fraude, débauche, envie, diffamation, orgueil et démesure. Tout ce mal vient du dedans, et rend l’homme impur. »



Méditation


Le message de l’Évangile est mis en relief par les avertissements de Jésus, d’abord adressés à la foule : « Écoutez-moi tous, et comprenez bien », et aux disciples ensuite : « Ne comprenez-vous pas que… » Nous sommes donc invités à méditer ce que dit Jésus. Par conséquent, je voudrais vous partager trois idées.

D’abord, l’enseignement de Jésus nous libère de toute interdiction alimentaire. Jésus vise au sens symbolique de la parabole. Mais l’auteur de l’Évangile a écrit un commentaire intéressant : « C’est ainsi que Jésus déclarait purs tous les aliments. » C’est à nous de choisir les bonnes choses à savourer selon notre goût. Les aliments ne nous rendent pas impur.

Ensuite, Jésus dit que l’impur vient du dedans. En réalité, l’homme est bien capable de faire du mal. Une partie ténébreuse existe toujours dans notre cœur. La liste des pensées perverses dont Jésus parle montre la capacité destructrice de l’homme. Mais Jésus ne nous décourage pas, il nous apprend à prendre conscience de nous-mêmes. Ainsi, Jésus nous invite à purifier notre cœur au jour le jour.

Enfin, l’Évangile nous propose trois choses : premièrement, ne pas oublier que nous sommes des humains, c’est-à-dire ni ange ni démon ; deuxièmement, ouvrir le cœur afin d’être à l’écoute et mettre en pratique l’enseignement de Jésus ; et troisièmement, laisser Jésus transforme notre cœur et nos pensées en construisant une relation de plus en plus intime avec lui et avec sa Parole./.

Le 8 février 2017.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire