1 avril 2017

Jn 7,40-53. Le parcours de Nicodème: de la nuit au plein jour



Texte et méditation



Texte Jn 7,40-53


En ce temps-là, Jésus enseignait au temple de Jérusalem. Dans la foule, on avait entendu ses paroles, et les uns disaient : « C’est vraiment lui, le Prophète annoncé ! » D’autres disaient : « C’est lui le Christ ! » Mais d’autres encore demandaient : « Le Christ peut-il venir de Galilée ? L’Écriture ne dit-elle pas que c’est de la descendance de David et de Bethléem, le village de David, que vient le Christ ? » C’est ainsi que la foule se divisa à cause de lui. Quelques-uns d’entre eux voulaient l’arrêter, mais personne ne mit la main sur lui. Les gardes revinrent auprès des grands prêtres et des pharisiens, qui leur demandèrent : « Pourquoi ne l’avez-vous pas amené ? » Les gardes répondirent : « Jamais un homme n’a parlé de la sorte ! » Les pharisiens leur répliquèrent : « Alors, vous aussi, vous vous êtes laissé égarer ? Parmi les chefs du peuple et les pharisiens, y en a-t-il un seul qui ait cru en lui ? Quant à cette foule qui ne sait rien de la Loi, ce sont des maudits ! » Nicodème, l’un d’entre eux, celui qui était allé précédemment trouver Jésus, leur dit : « Notre Loi permet-elle de juger un homme sans l’entendre d’abord pour savoir ce qu’il a fait ? » Ils lui répondirent : « Serais- tu, toi aussi, de Galilée ? Cherche bien, et tu verras que jamais aucun prophète ne surgit de Galilée ! » Puis ils s’en allèrent chacun chez soi. 



Méditaion


L’Évangile aujourd’hui parle de Nicodème, je voudrais partager le parcours de Nicodème. Ce personnage est apparu 3 fois dans l’Évangile de Jean. La première fois est au ch. 3. Son histoire commence ainsi : « 1 Il y avait parmi les Pharisiens un homme du nom de Nicodème, un notable des Juifs. 2 Il vint de nuit trouvé Jésus » (3,1-2). Au début Nicodème n’a pas compris la parole de Jésus, ensuite il l’écoute et reste silencieux. Il ne dit rien après la révélation de Jésus au ch. 3.

La deuxième fois se trouve dans le texte aujourd’hui, au ch. 7. Ce personnage est présenté ainsi : « Nicodème, l’un d’entre eux, celui qui était allé précédemment trouver Jésus ». En se référant à la rencontre précédente, la parole de Nicodème en faveur de Jésus auprès de ces collègues Pharisiens : « Notre Loi permet-elle de juger un homme sans l’entendre d’abord pour savoir ce qu’il a fait ? » est le résultat de la rencontre de la nuit au ch. 3. Nicodème défend discrètement Jésus.

Nicodème est apparu une troisième fois dans l’Évangile pour ensevelir Jésus. Il est raconté au ch. 19 qu’après la mort de Jésus : « Nicodème – celui qui précédemment était venu, de nuit, trouver Jésus – vint aussi, apportant un mélange de myrrhe et d’aloès, d’environ cent livres » (19,39). Avec Joseph d’Arimathie, il participe à ensevelissement Jésus (19,40).

En méditant tout au long de l’Évangile, on voit que Nicodème, un Pharisien, un notable des Juifs, découvre Jésus et surmonte enfin toutes sortes de crainte pour manifester au grand jour sa décision de se joindre à Jésus au moment même de sa mort, c’est-à-dire de son échec aux yeux de tous.
Est-ce que nous avons la même expérience de la rencontre avec Jésus comme Nicodème. Que sa belle rencontre, son magnifique parcours nous font redécouvrir la vie et la mort de Jésus, la force de sa parole et son amour./.

Le 1 avril 2017.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire